Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal (SCFP)

Le plus important Syndicat du secteur municipal québécois

Actualités Articles

Articles

1er mai 2015 : fin de la période transitoire pour les participants de catégorie A

mardi 10 mars 2015 | Régimes de retraite Ville de Montréal et ex-CUM

En vertu de l’entente sur l’harmonisation des régimes de retraite entrée en vigueur le 1er janvier 2012, le 1er mai 2015 marque la fin des mesures transitoires pour les participants de la catégorie A du régime de Montréal et de l’ex-CUM.

Afin de déterminer si vous faites partie de la catégorie A, il vous suffit de connaître votre date de permanence. Si elle remonte avant le 1er mai 1983, vous êtes de la catégorie A. Si, par contre, elle se situe après le 1er mai 1983, vous êtes de la catégorie B ou faites partie du nouveau régime. (cliquez sur le titre pour accéder à l’intégralité de cet article)

Lire la suite

Des demandes patronales insultantes

jeudi 5 mars 2015 | Aux membres cols blancs de la ville de Montréal

Suivant le dépôt d’un nouveau cahier de demandes patronales le 8 décembre dernier, votre Syndicat a déposé une plainte pour négociations de mauvaise foi contre la Ville de Montréal. Après plus de dix-huit mois de négociations, celle-ci a décidé de mettre de côté ses demandes initiales et de nous ramener à la case départ. La Ville a alors prétexté que cette volte-face était attribuable au fait que les élus municipaux ne lui avaient jamais donné de réel mandat de négociation avant décembre 2014. Cette plainte sera entendue par la Commission des relations du travail (CRT) les 28 et 29 avril prochain, à moins que d’ici là, la Ville démontre enfin au Syndicat son intention de négocier de bonne foi. Malheureusement, tout porte à croire que la Ville poursuivra son bras de fer avec nous. (cliquez sur le titre pour accéder au reste de l'article)

Lire la suite

Qui fera le travail des Cols blancs après toutes les coupures visées par le PQMO ?

mercredi 18 février 2015 | J’ai une question, monsieur le maire #3

Le plan quinquennal de main-d’œuvre (PQMO) de la Ville de Montréal est en fait un plan de RÉDUCTION de main-d’œuvre 

De 2014 à 2018, abolition de la moitié des postes rendus vacants par les départs à la retraite, les démissions ou les congédiements. D’ici 2018, il y aura coupure d’un total de 2200 postes. L’objectif : réduction de la masse salariale de 10 %, soit une économie de 240 M $. (cliquez sur le titre pour accéder au reste de l’article)

Lire la suite

Quand les salariés du MESS seront-ils payés pour un grief déposé en 2006 ?

mercredi 4 février 2015 | J'ai une question, monsieur le maire #2

À la suite de la conclusion d’une entente survenue en 2003, les salariés du ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MESS) ont vu leurs emplois réévalués avec une progression salariale qui équivaut à un demi-échelon. L’entente prévoyait également que les échelles salariales seraient ajustées au plein échelon dans le cas où la Ville dénoncerait les contrats la liant au MESS.

La Ville a dénoncé ces contrats en 2006. Par la suite, les Cols blancs qui sont restés au service de la Ville de Montréal ont été prêtés au gouvernement du Québec.

Comme la Ville n’a pas respecté l’entente en ne versant pas le plein échelon, nous avons déposé un grief. (cliquez sur le titre pour accéder au reste de l’article)

Lire la suite

Convention collective : accentuons nos moyens de pression

lundi 2 février 2015 | À la Ville de Montréal, les mercredis noirs s’ajoutent aux lundis mous

Avec les demandes patronales que la Ville de Montréal a déposées pour le renouvellement de notre convention collective, nous devons garder le cap et accentuer nos moyens de pression.

En plus des impacts que nous subirons à la suite de l’application de la Loi 15 sur la restructuration de nos régimes de retraite, la Ville souhaite maintenant réduire la rémunération globale de ses Cols blancs de 12 %. Ne perdons pas de vue, non plus, que nous sommes sans convention collective depuis maintenant trois ans. (cliquez sur le titre pour accéder à l’article complet)

Lire la suite

Le SCFP dépose sa contestation juridique

jeudi 29 janvier 2015 | Loi sur les régimes de retraite dans le monde municipal

(SCFP-Québec) – En présence de la Coalition syndicale pour la libre négociation, le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP-Québec) a annoncé qu’une contestation juridique vient d’être déposée en Cour supérieure du Québec relativement aux dispositions et impacts de la loi sur la restructuration des régimes de retraite à prestations déterminées dans le monde municipal québécois.

Les prétentions invoquées par cette requête sont à l’effet que les impacts de cette loi renient et anéantissent les ententes négociées de bonne foi avec les élus municipaux.«Pire encore, cette loi est inconstitutionnelle et illégale, puisqu’elle porte directement atteinte à de nombreux droits constitutionnels garantis», a indiqué Denis Bolduc, secrétaire général du SCFP. (cliquez sur le titre pour lire la suite)

Lire la suite

Quand les Cols blancs de l'ex-CUM vont-ils recevoir leur ajustement d'équité salariale?

mercredi 28 janvier 2015 | J'ai une question, monsieur le maire

Selon la Loi sur l’équité salariale, les ajustements salariaux rétroagissent au 21 novembre 2001 et portent intérêt au taux légal de 5 % à compter du 21 novembre 2005. L’exercice de l’équité salariale à la Ville de Montréal a pris fin le 23 décembre 2010.

À l’automne 2012, la Ville a payé une partie des sommes dues seulement aux personnes qui avaient atteint l’échelon salarial maximum durant la période couverte par la Loi. Dans le cadre d’une entente globale intervenue à la suite d’une décision de la Commission de l’équité salariale (CÉS) rendue le 15 mai 2013, la Ville s’est conformée à la Loi et a consenti, le 31 octobre 2013, à payer toutes les per- sonnes ayant droit à un ajustement, peu importe l’échelon salarial qu’elles occupaient. (cliquez sur le titre pour accéder au texte complet)

Lire la suite

Négociations : l’hiver sera froid

mardi 16 décembre 2014 | Aux membres cols blancs de la Ville de Montréal

Tel qu’annoncé lors de la journée de deuil du 2 décembre dernier, une séance de négociation était prévue pour le 8 décembre. À cette occasion, les représentants de la Ville nous déposaient un nouveau cahier de demandes. Quelle ne fut pas notre surprise d’apprendre que l’adoption du projet de loi 3 ne suffisait pas à la Ville de Montréal, celle-ci souhaite maintenant réduire la rémunération globale des employés cols blancs de 12 %. Pour y arriver, la Ville demande d’augmenter les heures travaillées en plus de diminuer le coût des avantages sociaux. Ainsi, en plus de vouloir revenir sur plusieurs de nos acquis tels que nos vacances, congés mobiles et congés de maladie, la Ville demande un nouveau partage du régime d’assurance, en plus de mettre en place un nouveau régime de retraite qui respectera les paramètres de la nouvelle Loi 3. Comme si ce n’était pas suffisant, la Ville souhaite pouvoir recourir plus aisément à la sous-traitance. Rien de moins ! (cliquez sur le titre pour lire la suite)

Lire la suite

Grève de 24 heures le 2 décembre

lundi 1 décembre 2014 | Les Cols blancs des villes de Montréal, Kirkland, Dorval et Westmount en deuil

À compter de minuit ce soir, GRÈVE DE 24 HEURES DES COLS BLANCS de Montréal, de Dorval, de Kirkland et de Westmount. Nos caisses de retraite sont en péril, et nos conventions collectives sont prises en otage. Le poids de 9000 personnes dans la rue demain peut changer les choses ! Un communiqué officiel est en route.

Lire la suite

Les Cols blancs de l’île de Montréal en deuil

lundi 1 décembre 2014 | Grève de 24 heures à Montréal, Dorval, Kirkland et Westmount le mardi 2 décembre 2014

Le mardi 2 décembre, les Cols blancs de l’île de Montréal seront en grève à compter de minuit pour une durée de 24 heures dans les villes suivantes : Montréal, Dorval, Kirkland et Westmount. Le projet de loi 3 retarde le renouvellement des conventions collectives pour les employés de chacune de ces municipalités en plus de constituer une attaque sans précédent à leurs régimes de retraite.

Puisque selon toute vraisemblance, le gourverneMENT devrait adopter cette semaine le projet de loi 3, nous tenons à observer une « Journée de deuil » marquant le fait que notre droit à la libre négociation est enterré. [cliquez sur le titre pour lire la suite]

Lire la suite