Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal (SCFP)

Le plus important Syndicat du secteur municipal québécois

Actualités Articles

Articles

Suspension de la grève des Cols blancs de Montréal

vendredi 26 février 2016 | La recommandation de la conciliatrice sera présentée aux membres

Montréal, le vendredi 26 février 2016 (SCFP-Québec) – Le Syndicat des Cols blancs de Montréal annonce la suspension de la grève tournante et de la grève d’une journée prévue le 1er mars après d’intenses négociations avec la Ville de Montréal. Ces 8000 employés de la Ville sont sans contrat de travail depuis plus de quatre ans. Les parties travaillent avec l’aide d’une conciliatrice du ministère du Travail de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS) depuis le 15 janvier 2016. Au total, les parties ont participé à une vingtaine de rencontres de conciliation.

Lire la suite

Horaire de la journée de grève du 1er mars 2016

jeudi 25 février 2016 | À tous les Cols blancs de la Ville de Montréal

Malgré nos efforts et notre participation à une vingtaine de séances de conciliation, impossible d’en arriver à une entente de renouvellement de notre convention collective.
La Ville de Montréal est arrogante et vorace, et reste campée sur ses positions. Elle ne nous donne donc pas le choix : le mardi 1er mars, nous déclencherons une grève générale d’une durée de 24 heures.

Lire la suite

Le 1er mars approche !

vendredi 19 février 2016 | Grève de 24 heures en vue

Par la faute de l’employeur qui refuse d’assouplir ses demandes trop gourmandes et malgré nos efforts pour en arriver à conclure une entente, nous nous dirigeons vers le 1er mars, jour de grève générale des Cols blancs de la Ville de Montréal.
Beaucoup d’action en perspective : après une matinée marquée par des ralliements locaux, nous vous convierons à un vaste rassemblement… Soyez attentifs : nous diffuserons de plus amples informations à ce sujet au début de la semaine prochaine.

Lire la suite

Ça continue encore et encore

lundi 15 février 2016 | Grève tournante des Cols blancs de la Ville de Montréal

Notre troisième semaine de grève tournante a encore démontré à quel point nous pouvons être courageux et déterminés. Non seulement avons-nous été fidèles au rendez-vous en nous massant nombreux à nos piquets de grève, mais aussi l’avons-nous fait en nous moquant des conditions météo difficiles.
Plusieurs d’entre vous nous ont questionnés sur la nature exacte du processus de conciliation entamé depuis quelques semaines, et qui se poursuit toujours.
En gros : le ministère du Travail offre les services de médiateurs-conciliateurs aux parties patronales ou syndicales qui désirent s’en prévaloir. Ces spécialistes des relations de travail visent à rapprocher les parties. Ils ne peuvent imposer quoi que ce soit, mais ils peuvent formuler des suggestions et amener les parties à conclure des règlements satisfaisants.

Lire la suite

Les Cols blancs en colère

lundi 8 février 2016 | Devant les manœuvres de la Ville de Montréal

Le 1er février, les Cols blancs de la Ville de Montréal ont entamé la deuxième semaine de leur grève tournante. En grand nombre, ils ont formé des piquets de grève où l’enthousiasme régnait malgré les caprices de la météo – le mercredi 3 février, ils ont eu droit à un cocktail de pluie, de neige et de vent !

Parallèlement au mouvement de solidarité sur les piquets de grève, la conciliation se poursuit avec l’employeur. Le processus est laborieux, mais essentiel. Nous déployons tous les efforts nécessaires à la conclusion d’un règlement négocié.

Lire la suite

Le Tribunal administratif du travail s’abstient de répondre

mardi 2 février 2016 | Décision sur les refus de congés et de libérations syndicales

Le 25 janvier dernier, le Syndicat a demandé l’intervention du Tribunal administratif du travail (TAT), division des services des essentiels, puisque la Ville de Montréal refuse depuis le début de la grève tournante les demandes de congés ainsi que les demandes de libérations syndicales, en contravention du Code du travail et de la convention collective.
Ainsi, même si la convention collective était violée, le Tribunal conclut qu’il n’a pas à se prononcer sur cette question puisqu’il n’apparait pas que cette situation menace l’application des services essentiels. Selon le TAT, il en revient à un arbitre de le faire. (Cliquez sur le titre pour accéder à l’intégralité de ce contenu)

Lire la suite

Soyons plus forts, plus intelligents ! Restons solidaires !

jeudi 28 janvier 2016 | Contre les tactiques juridiques de la Ville de Montréal

Utilisant un détail de procédure juridique, la Ville de Montréal tente de miner les droits des travailleurs en refusant tous congés et absences pour maladie demandés pendant les 37 jours de grève tournante.
Nous avons saisi d’urgence le Tribunal administratif du travail (TAT) pour qu’il tranche sur cette question. Nous sommes en attente d’une décision.
Si vous aviez demandé des congés avant le début de la grève, la direction maintient les congés. (cliquez sur le titre pour accéder à l’intégralité de ce contenu)

Lire la suite

Les Cols blancs en grève tournante à partir du 25 janvier

vendredi 22 janvier 2016 | Renouvellement de la convention collective à la Ville de Montréal

Ce lundi 25 janvier, les 8000 Cols blancs de la Ville de Montréal débuteront une grève tournante d’une durée de 37 jours qui sera suivie d’une grève générale de 24 heures le 1er mars.
Vous recevrez sous peu les instructions et des indications précises sur les lieux de piquetage. N’hésitez pas à contacter votre délégué(e) syndical(e) ou votre directeur, directrice syndicale.
Votre Comité de négociation participe actuellement à un processus de conciliation qui pourrait se poursuivre tout le weekend. Nous vous tiendrons informés s’il y a des développements.

Lire la suite

Prenez note que les bureaux du SFMM et du FSMA seront fermés du jeudi 24 décembre au lundi 4 janvier 2016 inclusivement.

Lire la suite

Le 429 en appui au 301

mardi 5 janvier 2016 | Contre le démantèlement des services publics

Le Syndicat des Cols blancs de l'île de Montréal dénonce les sanctions excessives que l'administration Coderre-Marcoux a imposées à ceux qui ont participé le 8 décembre à l'assemblée générale du Syndicat des Cols bleus (SCFP 301) et les soutient dans leurs démarches pour obtenir justice.

Lire la suite