Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal (SCFP)

Le plus important Syndicat du secteur municipal québécois

Actualités Articles Les lundis mous... comme dans « mouvement » !

Les lundis mous... comme dans « mouvement » !

vendredi 1 août 2014 | On intensifie les actions !

Le 25 juillet dernier, nous avons amorcé les moyens de visibilité afin de démontrer notre mécontentement face au projet de loi 3 sur les régimes de retraite. Les Cols blancs qui portent normalement l’uniforme ont troqué leurs pantalons pour des jeans ou des pantalons de combat, en plus de porter la casquette aux couleurs de la Coalition.

Pour tous les autres Cols blancs, nous avons lancé les Lundis mous ! Cette opération a été un franc succès et nous espérons que le mouvement continuera de s’intensifier. Nous saluons la créativité, l'esprit d'équipe et la mobilisation ainsi démontrés. Faites circuler ce message ! Il s’agit d’un moyen original, qui nous permet d’exprimer notre désaccord tout en ne perturbant pas les services aux citoyens.

Il ne faut surtout pas s’arrêter, nos moyens de visibilité ne font que commencer. Comme l’a mentionné notre président, Alain Fugère : « Il se peut que les lundis mous deviennent la semaine molle ! ». Bien sûr, ce concept a été lancé à la blague, mais jusqu’à maintenant, rien n’est exclu. 

Nous allons continuer d’intensifier nos actions et augmenter la pression d’un cran. Nous entendons mettre en place différents moyens de pression légaux au cours des prochaines semaines. Nous vous avons promis un automne chaud, alors tenez vous prêts !

Les conditions de travail des employés municipaux ont été négociées de bonne foi avec les municipalités et le projet de loi 3 n’en tient nullement compte. Que notre message soit clair : « Nous n’avons rien volé (nous) » Alors que, par le passé, nous avons fait des compromis salariaux au bénéfice d’un meilleur régime de retraite, le projet de loi impose uniformément des contraintes radicales à l’ensemble des régimes. Nous ne pouvons accepter que le gouvernement et les maires des municipalités viennent modifier rétroactivement nos régimes de retraite et renient les ententes négociées et signées.

Cols blancs, debout pour nos régimes de retraite !